Bébé Des résidus nocifs ont été trouvés, mais les concentrations sont "1 000 fois inférieures aux valeurs limites européennes imposées"

Dioxine, phtalates, alcanes et siloxanes, nonylphénol ou encore glyphosate. Ces substances se retrouvent dans les langes pour bébés vendus en Belgique, révèle une étude du SPF Santé publique. Seule la partie du lange qui entre en contact avec les fesses du bébé a été analysée par les spécialistes.

"Une analyse générale des langes, portant sur quatre échantillons, a révélé la présence d’esters, d’alcool lourd, d’alcanes et de siloxanes, mais sans risque pour la santé, indique le SPF Santé publique. Une analyse quantifiée, portant sur vingt échantillons de langes issus de grandes marques, de marques distributeurs et de marques écologiques a révélé des traces d’autres substances, comme les phtalates, le nonylphénol, les dioxines et le glyphosate. Ces substances comportent un risque lorsqu’elles sont présentes dans une certaine quantité."

(...)