Bébé

De nouvelles modifications au permis de conduire en Wallonie entreront en vigueur ce 1er juillet, après le remaniement de l'examen théorique et la réinstauration du principe de la faute grave en janvier.

Les fraudeurs lors de l'examen théorique ne pourront par ailleurs plus se représenter pendant 12 mois. Parmi les nouveautés figure un test obligatoire de perception des risques, quelle que soit la filière choisie. 

Il se déroulera sur ordinateur dans un centre d'examen. Le candidat conducteur devra indiquer, dans des scènes de circulation courantes, toutes les situations de risques qu'il détecte. Ce test devra avoir lieu entre l'examen théorique et l'examen pratique.

La filière libre démarrera désormais par un encadrement appelé "rendez-vous pédagogique", d'une durée de 3 heures. Le guide et l'apprenti conducteur recevront une formation d'introduction par une auto-école ainsi qu'un document comportant des repères utiles et les conseils pour un bon apprentissage. Le candidat devra notamment tenir un carnet de bord et parcourir au moins 1.500 km avant de présenter l'examen.

Le candidat en filière libre aura en outre la possibilité de conduire seul, sans guide. Il devra avoir au moins 18 ans et obtenir "un certificat d'aptitude".

Une filière rapide voit également le jour afin de répondre à des besoins urgents d'obtenir un permis de conduire, notamment pour l'obtention d'un emploi, tout en garantissant une formation complète et de qualité.

Ces changements font suite au transfert de la compétence aux Régions depuis la 6e réforme de l'Etat.