Belgique

Vingt personnes ont été intoxiquées vendredi par des émanations de produits chimiques dans un bâtiment de l'Union européenne à Bruxelles hébergeant les réunions officielles, a-t-on appris auprès du Conseil de l'UE.

Un précédent bilan de même source faisait état de 13 personnes intoxiquées.

Au total, neuf des 20 personnes touchées ont dû être transportées à l'hôpital et quatre y restaient encore "en observation" vendredi soir, a-t-on précisé au secrétariat général du Conseil de l'UE, l'institution installée dans le bâtiment "Europa".

"L'incident n'empêchera pas la tenue de la réunion du Conseil européen", le sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE prévu les 19 et 20 octobre, selon un communiqué du Conseil de l'UE.

L'incident s'est produit en début de matinée dans les cuisines du bâtiment flambant neuf.

"Une réaction chimique entre deux produits de nettoyage industriel a entraîné des émanations toxiques", qui ont provoqué les malaises, a-t-on souligné de même source.

Le bâtiment "Europa", qui héberge habituellement les réunions ministérielles et des dirigeants des 28, a dû être évacué et ne sera rouvert au public que lundi.

Par mesure de précaution, tous ses occupants ont été invités vendredi à gagner un bâtiment voisin de l'UE pour le restant de la journée.

Un porte-parole des pompiers de Bruxelles, joint par l'AFP, avait fait état de personnes souffrant de "picotements aux yeux et de vomissements".

Les personnes intoxiquées travaillaient toutes au même étage "dans les cuisines ou à proximité", a-t-on souligné au Conseil de l'UE, qui représente les 28 pays membres.

Elles ont été évacuées par les services médicaux et les pompiers belges, et une enquête interne a été ouverte.

"Tous les systèmes ont été nettoyés et des mesures ont été prises pour faire en sorte qu'un tel incident ne se reproduise pas", a précisé en fin de journée le Conseil de l'UE.

De nombreuses ambulances ont été dépêchées sur place dans le cadre du "plan d'urgence médicale" décidé par les autorités. Ce type de dispositif est déclenché dès lors qu'il y a "plus de 10 personnes impliquées", selon le porte-parole des pompiers.

Le bâtiment Europa situé rue de la Loi au coeur du quartier européen, face au siège de la Commission, avait été inauguré en décembre 2016, après une série de retards. Un premier sommet européen y a été organisé en janvier.