Belgique

27% des enfants de la périphérie flamande de Bruxelles sont scolarisés dans des écoles francophones bruxelloises ou wallonnes, rapporte Het Laatste Nieuws lundi. Il ressort des chiffres de l'agence flamande pour les services d'enseignement (AGODI) que durant l'année scolaire 2016-2017, 17.368 des 64.292 élèves de 6 à 18 ans résidant dans la périphérie flamande fréquentaient une école francophone, soit 27%.

Les municipalités d'où provient la majorité des contingents d'élèves francophones sont les communes à facilités de Drogenbos (60%), Linkebeek (59%) et Rhodes-Saint-Genèse (46%). La proportion de ces élèves navetteurs devrait augmenter de 10 point de pourcentage d'ici trois ans.

"L'éducation est le plus grand levier que nous avons en tant que Communauté flamande pour intégrer les gens et conserver le caractère flamand des communes autour de Bruxelles flamande", commente Willy Segers (N-VA), député flamand et bourgmestre de Dilbeek. Il souhaite dès lors que des ressources supplémentaires soient allouées notamment pour construire des écoles dans la périphérie.