Belgique Seule une vingtaine sont actuellement en prison. Les autres sont chez eux…

Selon nos informations, on compte actuellement 300 djihadistes de retour de Syrie, en Belgique. Parmi eux, une vingtaine se trouvent derrière les barreaux.

Comme nous vous le révélions déjà en début de semaine dernière, avant l’attentat de Charlie Hebdo, la Belgique compte en effet 42 détenus enfermés pour des faits de terrorisme derrière les barreaux. Parmi eux, 12 condamnés et 30 suspects en détention préventive. Toujours selon nos infos, parmi ces détenus, une vingtainte proviendrait directement de Syrie.

Ce qui fait qu’actuellement, 280 djihadistes de retour des terres de combat se trouvent sur le territoire belge… dans la nature. La plupart sont surveillés. Mais voilà, il est impossible, comme on l’a d’ailleurs vu pour les frères Kouachi en France, de suivre éternellement ces jeunes. Nos moyens policiers ne le permettent tout simplement pas.

Par ailleurs, nous apprenons également qu’aucun projet d’attentat concret n’a, à ce stade, été déjoué, sur le territoire belge. Et cela contrairement à ce que certains ont pu annoncer ces dernières heures. Des personnes soupçonnées d’appartenance à des groupes terroristes ont bel et bien été interpellées mais de là à dire qu’un attentat a clairement été déjoué, ce n’est pas le cas.

Toujours selon nos sources, de nombreuses perquisitions auraient été menées en Belgique, dans des milieux criminels, suite aux attentats survenus en France. Des perquisitions dont il était impossible, à l’heure d’écrire ces lignes, de connaître l’aboutissement.

Notons enfin, que parmi les djihadistes de retour en Belgique, on compte également des filles, dont certaines affirment qu’elles ont totalement rompu le lien avec l’islam radical…