Belgique

Les rencontres de Taizé provoquent au Vatel la multiplication des pains

BRUXELLES Jusqu'à vendredi, 40.000 jeunes venus du monde entier se retrouvent à Bruxelles pour les rencontres œcuméniques de Taizé. Brussels Expo, sur le plateau du Heysel, est le centre névralgique de l'événement, mais nombre de paroisses catholiques et protestantes de la capitale accueillent cette foule.

Plus prosaïquement, cette rencontre exige une logistique sans faille. Bien sûr, la nourriture spirituelle ne fera pas défaut à l'événement, avec au programme prières, rencontres, débats... Mais durant ces quatre jours, il s'agit aussi d'alimenter 40.000 bouches.

Le Vatel , pâtisserie de la place Jourdan, a été chargé par la communauté de Taizé et l'archevêché de Malines-Bruxelles de fournir pas moins de... 200.000 pains ainsi que de réchauffer les 86.400 boîtes de conserve.

"Sacrée commande !" , explique Jean-Pierre Detroz, patron du Vatel, "que nous avons acceptée car les organisateurs nous ont garanti la manutention effectuée par une dizaine de bénévoles chaque nuit. Rien que ces mardi et mercredi, ce sont pas moins de 70.000 petits pains quotidiens ainsi que 25.000 boîtes de minestrone et de raviolis qu'il fallait sortir, en plus de nos produits habituels. Les ateliers du Vatel se chargent de la cuisson, avec les risques de voir une boîte exploser, et les bénévoles et scouts emballent les conserves dans des bacs isothermes."

Le Vatel livre le pain au Heysel tandis que les organisateurs affrètent deux grands camions pour les conserves. La facture est à charge de l'archevêché.



© La Dernière Heure 2008