60% de réponses positives pour les demandes d'asile afghanes

Belga Publié le - Mis à jour le

Belgique

Au cours des 5 premiers mois de 2012, 1.215 demandes d'asile ont été introduites par des personnes qui se prétendent d'origine afghane

BRUXELLES La politique de la Belgique à l'égard des demandeurs d'asile en provenance d'Afghanistan est moins restrictive que celle menée ailleurs en Europe. Le taux d'acceptation des dossiers est de 60% alors que la moyenne européenne est de 45%, a dit mardi en commission de l'Intérieur de la Chambre par la secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, Maggie De Block (Open Vld).

Au cours des 5 premiers mois de 2012, 1.215 demandes d'asile ont été introduites par des personnes qui se prétendent d'origine afghane. Il s'agissait de 995 premières demandes et de 220 demandes multiples, a-t-elle précisé en réponse à une question de Karin Temmerman (sp.a).

Pendant cette même période 30 personnes sont retournés volontairement dans leur pays, 88 ont été transférées sur la base de la procédure de Dublin car ils étaient entrés en Europe par un autre pays et enfin 4 ont été renvoyés.

Le Commissariat aux réfugiés évalue tous les six mois la situation des pays vers lesquels des demandeurs d'asile sont expulsés. En ce qui concerne l'Afghanistan, Mme De Block a rappelé que la situation est très différente d'une région à l'autre.

Enfin, Mme De Block encore indiqué que 1.051 mineurs non-accompagnés (MENA) sont actuellement encore en attente d'une décision et 2.698 MENA (dont 56% ont entre 16 et 18 ans) sont actuellement suivis par un tuteur. Ces mineurs proviennent surtout d'Afghanistan et de Guinée. Les premiers sont surtout des garçons et les seconds surtout des filles.

Le traitement des dossiers de demandes d'asile d'Afghans est à nouveau dans l'actualité après l'expulsion lundi de Parwais Sangari.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner