Belgique

9% des conducteurs avaient trop bu! C'est le résultat de la grosse action menée par la police dans les rues de Bruxelles. Un hélicoptère avait été même mobilisé pour l'occasion


BRUXELLES Entre 20h00 et 06h00, 166 policiers ont participé à la 36e opération de contrôle FIPA (Full Integrated Police Action) à Bruxelles.

La police locale et fédérale a intercepté 90 conducteurs qui roulaient sous influence de l'alcool au cours d'une vaste action de contrôle menée dans les six zones de police bruxelloises dans la nuit de samedi à dimanche. Le parquet a prononcé un retrait de permis pour quinze d'entre elles, précise la police dimanche matin.

Durant cette opération, coordonnée par la Direction de Coordination et d'Appui de Bruxelles, un hélicoptère de la police fédérale a également été mobilisé.

Au total, 1.073 conducteurs ont été contrôlés et 1.029 ont été soumis à un alcootest. Quarante automobilistes présentaient un taux d'alcool dans le sang supérieur à 0,5 pour mille et 50 dépassaient même le 0,8 pour mille.
"Ce résultat correspond à neuf pour-cent des chauffeurs contrôlés", indique le commissaire principal Michaël Jonniaux, de la police fédérale. "Au cours de la dernière action du genre menée en janvier, on avait relevé une proportion de 10 pc.

Il semble qu'encore trop d'automobilistes reprennent le volant le samedi soir après avoir bu de façon immodérée", ajoute-t-il.
Outre ces contrôles sur l'alcool, la zone de police de Bruxelles-capitale/Ixelles a également effectué des contrôles sur les papiers des véhicules, les documents d'identité des passagers et l'état technique de la voiture. 236 procès-verbaux ont été dressés.

Enfin, les policiers ont également interpellé 9 personnes la nuit dernière. Trois d'entre elles étaient signalées à rechercher, trois autres ont été arrêtées pour un délit et les trois dernières parce qu'elles étaient en séjour illégal en Belgique.

© La Dernière Heure 2008