Belgique Pour le politologue de l’UCL Pierre Vercauteren, les expressions politiques se sont durcies depuis une dizaine d’années.

"Il y a trois éléments qui convergent : le climat électoral actuel qui est un climat de nervosité beaucoup plus importante, le durcissement des expressions depuis une dizaine d’années qui peut entraîner des mots qu’il n’aurait pas été imaginable d’utiliser il y a 30 ou 40 ans et, enfin, le phénomène des réseaux sociaux", explique le politologue de l’UCL Pierre Vercauteren.

(...)