Belgique

180.000 jeunes de moins de 15 ans et 300.000 proches d'alcooliques face aux problèmes

BRUXELLES L'alcool fait des ravages dans la vie privée des couples mais aussi des enfants.

L'association information sur les Drogues et l'Alcool (iDA) vient de lancer une campagne de sensibilisation nationale trilingue, une première du genre. La campagne Alcool et drogues : le vrai et le faux vise à susciter la réflexion et la discussion sur le (mauvais) usage de l'alcool et des autres drogues, par la diffusion dans divers supports médiatiques de "vraies fausses" idées sur ceux-ci ("Le cannabis n'est pas dangereux car il n'entraîne pas de dépendance"), en français, néerlandais et allemand.

On estime à 500.000 le nombre de personnes ayant une consommation d'alcool problématique. Quelque 180.000 enfants de moins de 15 ans et 300.000 proches de personnes alcooliques sont confrontés aux conséquences de l'abus d'alcool (violence familiale, problèmes relationnels ou financiers...). Les coûts annuels liés à la consommation d'alcool sont évalués à entre 4,5 et 6 milliards d'€.

Cannabis : un jeune sur deux essaie

La campagne, qui se déroulera jusqu'au 25 février, est financée par le Fonds fédéral de lutte contre les assuétudes. Laurette Onkelinx (PS) a annoncé la concrétisation prochaine d'un Plan national alcool.

L'usage des drogues illégales est plus marginal. Parmi elles, le cannabis est le plus consommé, surtout chez les jeunes. En Belgique, près d'un jeune sur deux essaie le cannabis avant 18 ans, et un jeune sur quatre entre 25 et 34 ans l'a déjà essayé. Moins de 5 % feront l'essai d'autres substances. Elle s'adresse tant au grand public qu'aux professionnels (www.infordrogues. be ou 02/227.52.52).



© La Dernière Heure 2008