Belgique

La secrétaire générale sortante a par ailleurs profité de son discours pour adresser quelques mots à son successeur Marc Goblet.

Anne Demelenne a pris congé, vendredi matin lors du congrès fédéral de la FGTB, de son poste de secrétaire générale du syndicat, qu'elle occupait depuis 2006. "En Belgique, nous avons ce gouvernement en formation qui mène sa guéguerre idéologique quitte à faire couler l'économie et, plus grave, le social. (...) C'est malheureusement dans cette situation sociale à haut risque que je dois vous quitter bien malgré moi. Ma santé ne me laisse pas le choix de rester en première ligne", a déclaré Mme Demelenne, s'adressant aux militants.

"Avant de redevenir une militante de base", elle a également tenu à remercier l'ensemble des personnes qui l'ont soutenue et avec lesquelles elle a collaboré durant sa carrière syndicale, qui débuta en 1981 au SETCa du Luxembourg.

La secrétaire générale sortante a par ailleurs profité de son discours pour adresser quelques mots à son successeur Marc Goblet. "Être syndicaliste, c'est beaucoup de moments durs mais aussi beaucoup de joies. Je souhaite à Marc de tout cœur, que sa nouvelle fonction lui apporte de grands moments de satisfaction. Mais je lui rappelle aussi, selon un proverbe vietnamien: 'plus on est haut, plus le vent souffle'."

Mme Demelenne a conclu son intervention en indiquant qu'elle serait toujours présente aux côtés des militants "là où le vent de la colère soufflera". Les quelque 1.500 personnes présentes au congrès l'ont ensuite gratifiée d'une longue standing ovation.