Anonymous: Un élu Vlaams Belang sur la liste des pédophiles

Publié le - Mis à jour le

Belgique

"Anonymous se bat depuis longtemps contre la présence de pédophiles sur internet", explique un expert en sécurité du blog Belsec.

BRUXELLES Les informations émanant du collectif de hackers Anonymous relatives aux supposés pédophiles sont renvoyées vers les parquets locaux. "La Federal Computer Crime Unit est en train de dresser des pv", indique mercredi Lieve Pellens, porte-parole du parquet fédéral.

"Les parquets locaux mèneront une enquête plus approfondie sur base de ces informations. Le parquet fédéral continue son enquête sur les agissements d'Anonymous."

Les hackers de Anonymous ont diffusé ces derniers jours des listes contenant des adresses e-mail, IP et parfois postales ainsi que des numéros de téléphone de personnes qui seraient actives sur des sites pédopornographiques. Des noms belges et néerlandais figurent sur ces listes. Parmi ces noms, figure, selon des journaux flamands, le nom de Hans-Peter Luyckx, un conseiller communal Vlaams Belang à Evere. Celui-ci a affirmé que son adresse a été piratée et avoir porté plainte contre X.

"Anonymous se bat depuis longtemps contre la présence de pédophiles sur internet", explique un expert en sécurité du blog Belsec. "Anonymous veut d'abord qu'ils ne se sentent plus à l'aise dans leur entourage. Depuis peu, il semble que des hackers néerlandais se sont également joints aux opérations contre les pédophiles."

Le parquet fédéral poursuit son enquête sur Anonymous, et ajoute la dernière publication des hackers au dossier. Cette enquête a été ouverte après que le collectif a piraté le site internet d'Arcelor Mittal en janvier. Trois personnes avaient été arrêtées il y a trois semaines dans ce cadre et ont entre-temps été relâchées sous conditions.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner