Appel Ghislenghien: les parties font le point sur les indemnisations

Publié le - Mis à jour le

Belgique "Nous demandons à la cour de contacter les parties «défaillantes» pour leur demander pourquoi elles ne réagissent pas et de les inviter à le faire"

GHISLENGHIEN Experts, condamnés et parties civiles se sont retrouvés vendredi devant la cour d'appel de Mons pour faire le point sur les indemnisations déjà intervenues et encore à venir dans le dossier de la catastrophe de Ghislenghien. Les experts ont salué l'apaisement intervenu depuis la dernière réunion publique le 11 mai dernier. Ils ont également mis en lumière le fait qu'entre 15 et 20 dossiers d'indemnisation pour dommages corporels "sommeillent" toujours.

"Nous demandons à la cour de contacter les parties «défaillantes» pour leur demander pourquoi elles ne réagissent pas et de les inviter à le faire", ont commenté les experts.

Après les tensions survenues en mai, les dossiers de dommages matériels se sont en partie débloqués, ont-ils souligné. Ainsi, 25 dossiers d'indemnisation ont été bouclés en moins d'un mois, sur un total d'environ 75.

En dommages corporels, quarante dossiers sont définitivement clos et 37 autres le sont "virtuellement", selon les termes du président de la cour d'appel de Mons Jean-François Jonckheere.

Les parties ont convenu d'activer les "dossiers dormants" et de se revoir, sans pour autant fixer de date.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner