Belgique

Les 169 vacanciers qui étaient bloqués depuis mercredi sur les îles de Lanzarote et Fuerteventura (Canaries, Espagne) ont pu décoller vendredi matin, annonce TUI. 

Le tour-opérateur envisage une indemnisation de 400 euros pour les voyageurs lésés. Ces voyageurs n'avaient pas pu repartir vers Bruxelles comme prévu mercredi à 16h30. Leur avion s'était retrouvé cloué au sol à l'aéroport de Lanzarote à la suite d'un incident technique. Comme il a fallu acheminer une pièce de rechange, l'attente a finalement duré 42 heures. L'appareil a enfin pu décoller vendredi à 10h30.

"En attendant de trouver une solution, nous avons logé tous les passagers dans un hôtel", a précisé le porte-parole de TUI Piet Demeyere. "Ainsi, nous avons eu tout le temps pour résoudre le problème et les vacanciers ont pu patienter de manière confortable."

Le tour-opérateur a confirmé vendredi que chaque vacancier lésé recevra un remboursement de 400 euros, a ajouté M. Demeyere.

Une nonantaine de passagers qui devait rejoindre mercredi l'île voisine de Fuertevantura avec ce même avion ont pu finalement s'y rendre jeudi en ferry.