Belgique

Le géant de l'acier ArcelorMittal a lancé la construction dans son usine de Gand d'une nouvelle installation qui transforme le CO2 rejeté des haut-fourneaux en bioéthanol. 

Ce projet, réalisé en collaboration avec la société LanzaTech, est le premier du genre en Europe et nécessite un investissement de 150 millions d'euros, indique lundi matin ArcelorMittal. La technologie de LanzaTech utilise des microbes qui absorbent le monoxyde de carbone pour produire du bioéthanol. Ce bioéthanol peut ensuite être utilisé comme carburant pour le transport ou dans la production de plastiques.

A terme, le système pourra produire 80 millions de litres de bioéthanol chaque année. La production doit débuter d'ici la mi-2020.