Belgique Armand De Decker a finalement été inculpé pour trafic d’influence… L’ancien bourgmestre d’Uccle, ex-président du Sénat, aurait entrepris des démarches suspectes auprès de Stefaan De Clerck, lorsque celui-ci était ministre de la Justice, afin d’obtenir une transaction pénale en faveur de son client, le milliardaire Patokh Chodiev. Ce qu’on reproche à M. De Decker, c’est une confusion des rôles entre ses fonctions de mandataire public et celles d’avocat. Selon ses deux conseils, Michèle Hirsch et Adrien Masset, ces accusations ne reposent toutefois sur rien. Ils en sont convaincus : leur client sortira lavé de tout soupçon dans l’affaire dite du "Kazakhgate". Entretien. (...)