Belgique

Dans le cadre de l'enquête relative aux attentats de Brussels Airport et de la station de métro Maelbeek du 22 mars 2016, la chambre des mises en accusation de Bruxelles a prolongé de deux mois supplémentaires la détention préventive d'Ali El Haddad Asufi, indique vendredi le parquet fédéral. Ali El Haddad Asufi a été interpellé une première fois le 24 mars 2016, avant d'être relâché le jour-même. Le 9 juin 2016, il a à nouveau été interpellé et a été placé sous mandat d'arrêt. Actuellement en détention préventive, il est inculpé de participation aux activités d'un groupe terroriste, assassinats dans un contexte terroriste et tentatives d'assassinats dans un contexte terroriste, comme auteur, coauteur ou complice.

Il aurait eu une fonction de logisticien lors de la préparation des attentats de Bruxelles. Il aurait été en contact téléphonique avec plusieurs noms qui apparaissent dans le dossier. L'homme aurait également eu des connexions avec l'appartement de l'avenue des Casernes, à Etterbeek. Il aurait été régulièrement aperçu sur les images des caméras de surveillance de cette même artère. Son ADN a été trouvé sur un emballage vide de piles qui se trouvait dans le logement. Les piles auraient été utilisées pour la confection des bombes qui ont explosé à Brussels Airport.