Belgique

La vie reprend petit à petit autour des lieux des attaques du 22 mars.

Les trains marquent à nouveau l'arrêt à Brussels Airport depuis 14h00 vendredi, un mois après les attentats survenus à la station de métro Maelbeek et à l'aéroport, indique Nathalie Pierard, porte-parole de la SNCB. Le premier train, effectuant une liaison Benelux, est arrivé à Brussels Airport à 14h08 avec peu de voyageurs, mais l'affluence se faisait plus importante vers 14h30, précise la porte-parole. "Il y a tout de même moins de monde que d'habitude."

Du personnel est présent pour aider les personnes avec des valises, car une dernière vérification à l'un des ascenseurs est en cours vendredi après-midi.

L'accès se fait via l'ancienne gare, accessible par les quais existants. La signalisation a été adaptée pour guider les voyageurs.


Maelbeek rouvre ses portes

La station de métro Maelbeek, fermée depuis les attentats du 22 mars qui avaient touché cette station ainsi que Brussels Airport, sera à nouveau accessible aux voyageurs dès lundi, a indiqué la Stib vendredi dans un communiqué.

Les travaux de remise en état (maçonnerie, carrelage, peinture, remplacement d'équipements) sont terminés, un mois après les attentats. "Toutes les conditions sont techniquement réunies pour permettre à nouveau l'accueil des voyageurs et la reprise de l'exploitation de la station", précise la Stib. L'explosion n'a pas eu de conséquence sur la stabilité générale de la station et les éléments structurels porteurs.

"Les dégradations au niveau de la station n'étaient pas trop importantes", souligne Bruxelles Mobilité, propriétaire de la station. Plusieurs inspections ont cependant dû être réalisées. Le coût des travaux s'élève autour de 100.000 euros.

La station sera ouverte comme les autres, de 06h00 à 22h00.

Un "mur du souvenir" a été installé dans la mezzanine, sur lequel les voyageurs pourront s'exprimer, indique une porte-parole de la Stib. Une œuvre d'art commémorative est aussi attendue dans les prochains mois. Des discussions sont en cours entre Bruxelles Mobilité et Benoît van Innis, dont le travail décorait déjà la station. L'artiste présentera un projet début mai.

Une partie de son œuvre à Maelbeek ayant été endommagée lors des attentats, les discussions porteront également sur ce qui peut être fait à ce sujet.

Après le 22 mars, la circulation du métro avait été interrompue à Maelbeek et remplacée par des bus entre Schuman et Gare centrale. Le passage des rames à vitesse réduite (25 km/h) avait ensuite été rétabli le 25 mars.


La circulation du métro brièvement interrompue entre Arts-Loi et Gare centrale

La circulation du métro bruxellois a brièvement été interrompue vendredi matin entre les stations Arts-Loi et Gare centrale, à la suite de la découverte d'un sac abandonné à la station Parc.

La Stib a annoncé l'interruption "sur ordre de police" du trafic sur cette portion des lignes 1 et 5 peu avant 8h00, avant d'indiquer vers 8h15 que la situation est rétablie.

L'arrêt n'a donc duré qu'une vingtaine de minutes, le temps pour la police d'examiner le contenu du sac et de s'assurer qu'il ne contenait pas de substance dangereuse.


Interruption entre Mérode et Tomberg à la suite d'un incident technique

La circulation des métros a été interrompue vendredi matin, de 8h30 à 9h00, entre les stations Mérode et Tomberg. Plus aucune rame ne circulait entre ces deux stations en raison d'un incident technique. En attendant la fin de l'intervention les métros faisaient demi-tour après avoir atteint Mérode ou Tomberg.

La circulation a été rétablie vers 9h00.