Belgique

La Chambre se réunira en séance plénière extraordinaire mardi ou mercredi suite aux attentats de Paris, a confirmé lundi le président de la Chambre, Siegfried Bracke. L'horaire de la réunion n'est pas encore connu.

Le président du cdH, Benoït Lutgen, a pressé lundi le Premier ministre de réunir les responsables des différents partis démocratiques du pays afin de "marquer l'unité du pays face aux actes terroristes comme l'a fait le Président de la République française, François Hollande", selon un communiqué.

"Ces rencontres doivent aussi permettre d'entendre les propositions concrètes des différentes formations politiques dans la lutte contre le terrorisme. Il faut joindre toutes nos forces pour lutter contre la barbarie, mesurer les actions et évaluer l'ensemble du dispositif dont dispose la Belgique. Parallèlement, le débat doit être mené sereinement sur le rôle actif que doit occuper notre pays dans le combat àmener nationalement et internationalement contre Daesh", selon le parti centriste pour qui l'heure est à présent aux "actes volontaristes, aux modifications légales et aux incontournables renforcements budgétaires".

Dans un communiqué séparé, Ecolo appelle lui aussi le Premier ministre à réunir les partis politiques démocratiques "afin que l'esprit de responsabilité et le souci de la cohésion sociale prévalent dans les discours et les actes posés".

"La sécurité est un bien commun qui nous concerne tous. Il faut éviter que le débat public, nécessaire, ne bascule dans des joutes politiciennes stériles qui ne ne feraient qu'aggraver le sentiment de peur et d'insécurité des citoyens. Les surenchères médiatiques décrédibiliseraient l'ensemble de la classe politique qui, plus que jamais, doit être à la hauteur des événements. Le temps est aujourd'hui à la mesure, à l'unité, au rassemblement et à la dignité", conclut Ecolo.