Bogaert : "30% de femmes hauts fonctionnaires"

Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Belgique

Le Secrétaire d'Etat (CD&V) à la fonction publique veut également un examen au SELOR pur les dirigeants des entreprises publiques

BRUXELLES Le Secrétaire d'Etat (CD&V) à la fonction publique était l'invité du 7h40 de Twizz Radio ce mardi matin.

Hendrik Bogaert a déclaré d'emblée ne pas être informé, officiellement, du courrier adressé par Elio Di Rupo aux Présidents des partis qui forment la majorité fédérale afin de prendre connaissance des fonctions importantes détenues dans les services et entreprises publiques. "… Je n'ai pas reçu cette lettre… Je ne suis pas au courant officiellement… Mon point de vue est que même dans les entreprises publiques, ce serait mieux de faire passer les fonctionnaires ou les dirigeants de ces entreprises publiques auprès du SELOR… comme c'est maintenant le cas pour les top managers dans la fonction publique…" entame le Secrétaire d'Etat qui déclare souhaiter, par ce biais, éviter la politisation.

Voici donc la proposition que défendra Hendrik Bogaert à la table du gouvernement en ajoutant : "… pourquoi on ferait différemment (NDLR : du privé) parce que c'est une entreprise publique ?".

Dans la ligne de mire, plusieurs fonctions seraient concernées : à l'Onem, la SNCB, la Loterie Nationale, Belgacom ou encore dans le nucléaire (Ondraf ou Belgoprocess), l'énergie (Fluxys, Distrigaz) et le culturel (Bozar, la Monnaie).

Par ailleurs, les tops managers de l'Etat comptent une seule femme dans leurs rangs. Ils sont actuellement 12 (dont une femme). "C'est trop peu et… je suis pour un quota pour les femmes, je proposerai un tiers de femmes au top de l'administration…" déclare Hendrik Bogaert. Ce point n'est pas prévu dans dans l'accord gouvernemental mais le secrétaire d'Etat souhaite appliquer cette règle également aux hauts fonctionnaires. "On parle… des mandataires, le top 150 de l'administration, ce serait bien d'avoir quand même 50 femmes…" ajoute-t-il.

Le Secrétaire d'Etat conclut et s'étonne : "… Il y a beaucoup de candidats 'femme' mais ce qui est… étrange aussi.. qui passent aussi l'examen auprès du SELOR mais il y en a très peu qui sont quand même nommées…".

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner