Belgique

La liste pluraliste "Mons en Mieux", conduite par Georges-Louis Bouchez (MR), demande des excuses à André Flahaut (PS) pour avoir assimilé son leader à Laurent Louis dans l'émission politique "Jeudi en Prime" (RTBF). 

En cas de refus du ministre du Budget, de la Fonction publique et de la Simplification administrative en Fédération Wallonie-Bruxelles, le mouvement envisage notamment le dépôt d'une plainte pour insulte et diffamation. Pour "Mons en Mieux", qui entend détrôner le PS du pouvoir aux prochaines élections communales, André Flahaut a tenu des propos inacceptables à l'encontre de Georges-Louis Bouchez. Le ministre y a déclaré que le libéral "finirait comme Laurent Louis". Celui-ci est "un négationniste condamné, qui est actuellement au tribunal pour escroquerie et pyramide de ponzi, pour fraude sociale, notamment", a rappelé vendredi Opaline Meunier, au nom de la liste montoise.

Sur le réseau social Facebook, la militante a approfondi ses arguments. "C'est gravissime. Laurent Louis est ce qui a été produit de pire ces quinze dernières années en politique belge", poursuit-elle ainsi. "Georges-Louis Bouchez est certes un personnage clivant, on l'adore ou on le déteste, mais c'est un démocrate."

En cas de refus d'André Flahaut de s'excuser, "Mons en Mieux" envisagera d'utiliser d'autres moyens légaux "pour lui faire entendre raison", notamment le dépôt d'une plainte pour insulte et diffamation.