Belgique

Bruxelles accueille, de ce lundi à mercredi, le congrès mondial des aéroports. 

Plus de 800 représentants de l'aviation sont en effet attendus à cette réunion annuelle de l'Airport Council International World (ACI), l'association mondiale des aéroports. Cette grand-messe du secteur aéronautique est une première pour la capitale belge. "L'occasion de donner un boost à l'activité économique de la capitale et du pays et à l'image de la Belgique après les attentats", selon Arnaud Feist, l'administrateur délégué de Brussels Airport et, à ce titre, hôte de l'événement. Lors du congrès annuel, tous les acteurs du secteur aéronautique se rencontrent pour évoquer les défis, les réflexions et le futur de l'industrie. Que ce soient des aéroports, des fournisseurs, des compagnies aériennes. Plus de 800 personnes sont attendues durant deux à trois jours dans la capitale.

"En recevant un tel événement, le but est de présenter à ces professionnels Bruxelles de façon positive, notamment après les attentats de mars 2016, et comme une vitrine de la Belgique", a confié le patron de Brussels Airport dans un entretien avec l'agence Belga.

"Notre ville n'est pas un 'trou à rats', comme l'a appelé le président américain Trump. Elle est capable d'organiser de grands événements et est hospitalière. Cela changera l'image liée au terrorisme qui lui colle parfois à la peau", espère Arnaud Feist.

Le congrès est aussi l'occasion de mettre Brussels Airport sur la carte mondiale. Des centaines de "décideurs" venant des quatre coins du monde seront présents et passeront par les couloirs de Zaventem, ce qui pourrait, à terme, lui apporter de nouvelles compagnies et destinations.