Belgique L'échevine d'Evere, Eliane Daels et ses 27 mandats rémunérés ne dépasse pas le plafond légal des 150 % du salaire parlementaire.

La cour des comptes a dévoilé ce vendredi la liste des mandats de nos politiciens pour l'année 2016. Sur les 950 pages du rapport, un nom arrive en tête pour Bruxelles et la Wallonie. Il s'agit d'Eliane Daels (PS), actuelle échevine de la commune bruxelloise d'Evere qui compte 29 mandats à son actif, dont 27 rémunérés.

La nouvelle a inquiété les responsables de la fédération bruxelloise du Parti Socialiste. Plus tôt dans la journée, la présidente de la fédération, Laurette Onkelinx a interpellé à ce sujet le bourgmestre de la commune, ainsi que les responsables de la section locale.

Après les vérifications d'usage, la fédération bruxelloise ne sanctionnera pas Eliane Dales. La raison est simple : elle ne dépasse pas les plafonds légaux. "De notre côté, elle est tout à fait en ordre. Nous avons vérifié et il n'y a aucun souci", explique Manon El’assaidi, porte-parole de la fédération bruxelloise du PS.

Ces divers mandats seraient liés à sa place au conseil d'administration de la Fédération des mutualités socialistes du Brabant. "Ils concernent principalement des ASBL créées par la mutualité pour une question de gestion et notamment en termes de subsides. Quand on est membre du conseil d'administration, on est automatiquement membre des CA de ses ASBL de gestion. À l'époque, il s'agissait de petits mandats puisqu'il y avait un défraiement de 10 euros maximum par réunion", raconte Manon El’assaidi.

Nous avons tenté de joindre l'échevine Eliane Daels, qui est actuellement en congé et n'était pas disponible pour répondre à nos questions.