Bulletin moyen pour le gouvernement wallon

S.Ta. Publié le - Mis à jour le

Belgique

Inter-environnement Wallonie vise 17 points prioritaires à finaliser pour 2014

WALLONIE Inter-Environnement Wallonie (IEW) a présenté mercredi son bulletin au gouvernement wallon en matière d’environnement à mi-législature.

109 points essentiels, selon l’ASBL active dans le secteur, et sur lesquels le gouvernement wallon s’était engagé dans sa déclaration de politique générale, ont ainsi été analysés.

34 points positifs

Favoriser l’habitat dans les noyaux d’habitat. Protection de l’air et du climat. Lutte contre les pesticides. Soutien des énergies renouvelables. Promotion des produits wallons bio, etc.

33 points recalés

Fiscalité sur les économies d’énergies. Hiérarchie des déchets. Usage des pesticides chez les particuliers. Développement des biocarburants. Planification de la mobilité. Amélioration des transports publics, etc.

42 points en ballottage

Plan déchets horizon 2020. Dépérissement des ruchers. Gestion forestière. Usage de pesticides dans les espaces verts, etc.

Inter-Environnement Wallonie a ensuite présenté les 17 dossiers prioritaires sur lesquels le gouvernement wallon doit absolument s’engager pour 2014, soit la fin de cette législature. “Si le gouvernement wallon n’aboutit pas dans ces dossiers, ce sera véritablement dommageable pour l’environnement” , prévient Marie Cors, directrice politique chez IEW.

En tête de ces priorités, la mobilité. En effet, il apparaît qu’en matière de mobilité verte et durable, certains projets initiés par le gouvernement ne sont plus forcément en phase avec les ambitions annoncées. On vise ici le réseau structurant de trams liégeois, montois, carolos et namurois. IEW déplore également la non-mise en place d’un plan wallon de mobilité durable.

Enfin, la fiscalité routière et la poursuite de Natura 2000 font également partie des priorités pointées du doigt par la fédération environnementale.

“En dressant cette évaluation, nous souhaitons rappeler au gouvernement wallon les engagements pris et le pousser à l’action pour les deux dernières années de cette législature” , précise encore Marie Cors.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner