Catherine Fonck réclame l'obligation de vendre des cigarettes dans des paquets neutres

Publié le - Mis à jour le

Belgique

La députée Catherine Fonck (cdH) a déposé une proposition de loi en faveur de paquets de cigarettes neutres en mai 2011 et demande aujourd'hui qu'elle soit inscrite à l'ordre du jour de la Commission Santé de la Chambre


BRUXELLES Selon une enquête menée par la coalition nationale belge contre le tabac en mars, environ 75% des jeunes de 15 à 19 ans s'expriment en faveur de ces paquets.
Le texte prévoit que tout emballage de produits de tabac comprenne uniquement la marque dénominative sans élément figuratif, le type de produit, les avertissements sanitaires, la teneur en goudron, nicotine et monoxyde de carbone, la quantité ainsi que les éléments de traçabilité du produit.

"L'objectif est de rendre la cigarette has-been. Des paquets neutres permettraient de diminuer la consommation de cigarettes et surtout une meilleure visibilité des avertissements sanitaires" souligne Catherine Fonck, contactée par l'agence Belga. Pour Cimabel, la fédération belgo-luxembourgeoise des fabricants de tabac, "des emballages génériques sont illégaux, déraisonnables et dangereux". La fédération clame que l'emballage donne au consommateur un gage de qualité du produit et qu'un packaging neutre "laisserait la porte ouverte à la contrefaçon, avec des conséquences en termes de santé publique et de revenus pour l'Etat belge". Elle souligne aussi "qu'il n'existe aucune preuve que cette mesure aura un impact sur le nombre de fumeurs". Néanmoins, 37 études, dans huit pays, confirment que les paquets de cigarettes neutres ont un effet dissuasif. L'Australie sera le premier Etat à les imposer dès décembre 2012.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner