Belgique Sur un chantier près de la gare de Schaerbeek, trois aiguillages de 30 mètres sont remplacés.

Sous le pont Albert, à Schaerbeek, des camions transportant des aiguillages glissent sur les rails. Au loin, on distingue les quais de la gare et les passagers qui attendent leur train. Cette station est le dernier arrêt avant Bruxelles-Nord et ne fait donc pas partie de la Jonction Nord-Midi. Il n’empêche que pas moins de 1.000 trains, venant de Liège, Louvain, Malines, Anvers ou de l’aéroport de Zaventem, passent par là chaque jour.

Les voies ferrées, d’ordinaire remplies de trains, se sont transformée en véritable chantier. Ce week-end, trois aiguillages sont remplacés. "Toute l’infrastructure date des années 70", explique Bart Vermeesch, l’ingénieur qui supervise les travaux. "La particularité de ce chantier, c’est qu’il se déroule, depuis un an, sans déranger le trafic des voyageurs", décrit Frédéric Sacré, porte-parole d’Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire belge.

[...]

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.