Belgique

L’ancien président du PSC avait perdu en 1re instance en 2009. Jugement en appel début janvier 2018.

Cela fait près de vingt ans que Charles-Ferdinand Nothomb traîne cette histoire derrière lui. Le ministre d’Etat, ancien vice-Premier ministre et président du PSC (devenu CDH), attaque l’Etat belge pour récupérer une somme de quelque 68 000 euros d’impôts et d’intérêts de retard. L’affaire devait être jugée mardi devant la 22e chambre de la cour d’appel de Liège. L’audience a été remise au 2 janvier 2018.

"Il n’est pas question d’un redressement fiscal ou d’une quelconque condamnation. Il s’agit d’une réclamation sur une taxation. Vu le contexte actuel (les récents scandales éthiques, NdlR) , il est important d’utiliser les mots exacts", précise M. Nothomb à nos confrères de "La Libre".

(...)