Cinq morts au Pukkelpop: les organisateurs mis en cause par un témoin

Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Belgique

Le festival Pukkelpop ne reprendra finalement pas, ont annoncé les organisateurs. Le bilan provisoire s'élève à cinq victimes, toutes belges


HASSELT Selon un témoin interrogé par la chaîne néerlandaise NOS, les organisateurs avaient annoncé que les tentes du Pukkelpop étaient en mesure de résister à de mauvaises conditions météorologiques, notamment à une tempête de 9 Beaufort.

L'organisateur du festival, Chokri Mahassine, a démenti la diffusion d'une telle information. Pour Chokri Mahassine, les organisateurs ont dû faire face à des conditions météorologiques auxquelles ils n'ont jamais été confrontés.

Et de préciser, au cours d'une conférence de presse, qu'ils étaient en permanence en contact avec l'IRM (Institut royal météorologique). A aucun moment, les organisateurs n'ont fait état d'un danger. Ils ont laissé faire, relève encore le site internet de NOS.

Selon NOS, dont un des rédacteurs suivait l'événement, la pagaille régnait jeudi sur le site du festival. Les gens couraient dans tous les sens, la communication des organisateurs a été mauvaise et les ambulances ne savaient où aller.


Cinq morts, tous Belges


La bourgmestre de Hasselt, Hilde Claes, et les organisateurs, ne souhaitent pour l'heure pas révéler les identités des cinq personnes décédées à la suite des intempéries au Pukkelpop et ce, par respect pour les victimes et leurs familles. Seuls les âges et nationalités ont été communiqués.

"Les âges des cinq victimes varient entre 15 et 59 ans. Toutes sont de nationalité belge. Parmi les blessés, on compte six Néerlandais et les autres sont tous des Belges", d'après un communiqué des organisateurs du Pukkelpop diffusé vendredi.

Outre les cinq décès, on dénombre dix blessés graves, dont deux ou trois luttent encore contre la mort. Au total, il y a eu 140 blessés légers, qui ont eu besoin de petits soins.

"Les blessés graves ont encouru des blessures provoquées par des matériaux divers qui s'étaient envolés, des débris et des arbres. Les personnes qui se trouvent dans un état critique souffrent de blessures à la tête, à la poitrine et dans la région du ventre, qui peuvent provoquer des hémorragies. Les personnes les plus touchées sont en soins intensifs", a expliqué le cardiologue Pascal Vranckx, de l'hôpital Jessa à Hasselt.

Les personnes très grièvement blessées ont été transférées jeudi soir dans des hôpitaux de Hasselt, Genk et Heusden-Zolder; les autres blessés ont été admis dans des hôpitaux plus lointains. Jeudi, cinq équipes du SMUR étaient notamment présentes sur les lieux de la catastrophe.


Suite aux 5 décès, le Pukkelpop est annulé

Le festival Pukkelpop 2011 est annulé, ont annoncé vendredi tôt matin les organisateurs.

"Le Pukkelpop est en deuil. Nous compatissons à la douleur des familles et amis des victimes. Les mots manquent. Nous ne pouvons pas nous résoudre à continuer le festival. Nous avons donc décidé d'arrêter le Pukkelpop 2011 pour le reste du week-end", indique Chokri Mahassine, l'organisateur du festival, dans un communiqué.

Se disant "émus" par l'aide spontanée reçue, les organisateurs conseillent aux festivaliers de rentrer sereinement chez eux, via des trains et bus supplémentaires affrétés pour l'occasion.

Entre 60 et 65.000 personnes étaient présentes au festival au moment ou les incidents se sont déroulés.

Les dégâts sont considérables: un chapiteau s'est effondré sur les festivaliers, le toit d'une autre scène s'est envolé, plusieurs installations métalliques placées à l'entrée ainsi que des écrans géants sont tombés, et plusieurs arbres déracinés, sous la violence des pluies et du vent.

Mark Ronson a dû courir pour sauver sa vie

Le musicien et producteur britannique Mark Ronson a dû littéralement prendre ses jambes à son cou, jeudi, pour sortir du 'Chateau', l'une des grandes tentes qui s'est effondrée lors des intempéries qui ont touché la plaine de Kiewit, où se déroulait le festival Pukkelpop, explique-t-il sur son blog Tumblr.

Mark Ronson se trouvait avec son groupe à l'intérieur du 'Château', pour assister à la prestation des Smith Westerns, lorsque la tente s'est effondrée.

"Je n'aurais jamais imaginé une telle chose auparavant", écrit-il sur son Tumblr. "Le toit s'est déchiré, l'éclairage et les mâts de soutien sont tombés.

Les gens ont commencé à courir pour sauver leur vie. Une fois à l'extérieur, nous avons été attaqués par des grêlons de la taille d'une balle de tennis. Nous faisions partie des chanceux..."

L'artiste exprime par ailleurs sa compassion pour les victimes et leurs familles. "Je penserai à eux encore longtemps", conclut-il.

Center Parcs met à disposition 30 bungalows pour les festivaliers bloqués

Trente bungalows du parc vacancier Center Parcs, à Peer, ont été mis à disposition des festivaliers encore bloqués au Pukkelpop, a fait savoir vendredi le manager général du parc, Jos Kwaspen, à la suite du violent orage qui s'est abattu jeudi sur le festival de musique Pukkelpop, faisant 5 morts et de nombreux blessés.

Ces bungalows peuvent accueillir 120 festivaliers qui pourront y loger gratuitement pendant une nuit.


Brussels Airlines veut aider les festivaliers étrangers

La compagnie aérienne Brussels Airlines s'engage, étant donné les circonstances exceptionnelles, à fournir un effort pour aider les festivaliers étrangers s'ils préfèrent prendre un vol plus tôt pour rentrer chez eux. C'est ce qu'a indiqué vendredi Geert Sciot, le porte-parole de Brussels Airlines.

"Des gens de toute l'Europe viennent au Pukkelpop. Ils auraient normalement dû rentrer chez eux dimanche ou lundi, mais nous souhaitons les aider s'ils veulent prendre un vol tout de suite et s'il y a de la place", a expliqué M. Sciot.

Concrètement, Brussels Airlines s'engage à faciliter les choses pour les festivaliers qui souhaitent changer leur billet. "Dans la mesure du possible, nous leur proposerons des solutions qui ne leur coûteront rien", a conclu le porte-parole.