Belgique Après avoir étendu son réseau de points de retrait de la box repas En cuisine, le distributeur étudie la possibilité de vous livrer vos courses.

Les utilisateurs de Collect&Go, le service de préparation de commandes de Colruyt, sont de plus en plus nombreux. Faire ses courses dans son fauteuil, 24 heures sur 24, entre de plus en plus dans les habitudes des consommateurs.

L’e-commerce, secteur où la Belgique est toujours à la traîne, séduit au point de forcer les commerçants et les distributeurs à redoubler d’efforts pour satisfaire leur clientèle. Et même si le nombre de clients Collect&Go affiche une belle croissance (5 % du chiffre d’affaires actuellement, soit 350 millions d’euros), Colruyt ne peut plus se contenter de préparer les commandes. Les clients veulent aussi être livrés à domicile.

Le succès des courses en ligne est tel que Colruyt a développé deux dark stores, où sont désormais préparées toutes les commandes Collect&Go. Et l’entreprise étudie la possibilité d’ouvrir de nouveaux points d’enlèvement dans ses magasins Okay.

Si Colruyt avait toujours refusé de se lancer sur le créneau de la livraison, c’est avant tout parce qu’il ne l’estimait pas rentable. Le distributeur a visiblement compris que la donne avait changé et il garde aussi en mémoire les retombées de son attentisme lorsqu’il tarda à livrer à domicile les commandes effectuées sur Collishop, ce dont avaient profité d’autres acteurs tels que Bol.com.

Dans une interview accordée à nos confrères du Standaard, Frans Colruyt confirme l’intention du groupe de se lancer dans la livraison de courses à domicile. Mais pas à n’importe quel prix. "Nous voulons le faire d’une manière durable."

Si aucune date n’est avancée, ce qui est certain, c’est que le distributeur utilisera des véhicules écologiques (électriques, hybrides ou gaz GNC) et souligne également qu’un service de qualité est d’une importance cruciale. "Nous pourrions déjà livrer chez les consommateurs, mais nous préférons travailler étape par étape et de manière qualitative. Cela signifie que vous devez le faire avec les bons partenaires", explique Frans Colruyt.

Autre certitude, le service ne sera pas gratuit. "Ce n’est pas possible d’assurer la livraison gratuitement. Nous devons analyser ce que le consommateur est prêt à payer."

On signalera pas ailleurs que la box repas de Colruyt, En famille, est un véritable succès et que le réseau de points d’enlèvement vient d’être étendu à Bruxelles et à la Wallonie (77 Collect&Go).