Belgique

Une deuxième plage naturiste aurait pu voir le jour à la côte belge mais ce petit oiseau est sur le point de mettre un terme à ce projet.

Comme l'explique De Standaard, la plage naturiste de Bredene est un énorme succès depuis des années. A tel point qu'il est parfois difficile d'y trouver une place lorsqu'il fait beau. C'est la raison pour laquelle la Fédération belge de Naturisme (FBN) plaidait pour la création d'une deuxième plage nudiste qui aurait désengorgé la première. L'endroit parfait avait même été trouvé. Il s'agissait d'une plage déserte à Westende, à 20 kilomètres de là. Un lieu où les nudistes auraient profité de la discrétion désirée. Malheureusement, le projet est sur le point d'être abandonné.

En effet, des spécialistes de l'Agence flamande pour la nature et les forêts (ANB) interrogés par Joke Schauveliege (CD&V), la ministre flamande de l'Environnement, craignent que l'activité des nudistes dans les dunes cause des dommages à la végétation de cette zone et effraie en outre une alouette huppée très rare qui ne vit que dans cette région.

Les naturistes ont bien compris que ce nouveau projet n'avait pas beaucoup de chances d'aboutir. Ils ne peuvent cacher leur déception. Pour eux, les fauteurs de troubles qui laissent des déchets et ne viennent près des plages naturistes que pour avoir des rapports sexuels dans les dunes ne sont pas de vrais naturistes. "Pourquoi ne pas mettre des clôtures autour des dunes et imposer des amendes?", propose Koen Meulemans de la Fédération belge de Naturisme.

En attendant de voir ce qu'il adviendra de ce bout de sable, les naturistes pourront toujours aller à Bredene cet été.