Belgique

La ministre de l’Énergie, Marie-Christine Marghem (MR), a accepté de venir sur le plateau de "C’est pas tous les jours dimanche", l’émission animée par Christophe Deborsu, à une condition : que Jean-Marc Nollet (Ecolo) ne soit pas présent. “Nous ne voulions pas que l’émission se transforme en pugilat”, assure le cabinet Marghem, qui assume.

Les risques de pénurie alimentent les débats politiques et médiatiques depuis maintenant plusieurs jours. Ce dimanche, Marie-Christine Marghem (MR) était l’invitée de Christophe Deborsu, sur le plateau de C’est pas tous les jours dimanche. Face à la ministre, la chaîne avait dans un premier temps souhaité placer son principal opposant à la Chambre et contradicteur zélé : Jean-Marc Nollet, chef de groupe Ecolo.

L’ex-ministre wallon de l’Énergie n’a finalement pas été invité sur le plateau pour y débattre. “Je trouve cela triste. À ma connaissance, choisir ses interlocuteurs d’un débat télé ne fait pas partie des compétences attribuées à la ministre de l’énergie. J’avance des arguments sur le fond, et je constate qu’elle n’a pas les réponses. Mais elle ne me fera pas taire. Une demande pareille, sur ma tête, choisir la personne, je n’avais tout de même jamais eu cela…”, assure Jean-Marc Nollet à La DH.

(...)