Belgique

Ils sont partis et ils sont déjà attendus comme de véritables rock stars chez nous.

Hao Hao et Xing Hui, les deux pandas géants, ont pris place hier en milieu de journée dans les cages qui leur serviront de résidence provisoire tout au long du vol qui doit les amener, ce dimanche en fin de matinée, sur le tarmac de Zaventem, simple halte avant de prendre leur quartier dans le parc animalier de Pairi Daiza où ils devraient rester pour une période exceptionnelle de 15 ans.

Si leur arrivée sera célébrée en grande pompe, le départ a été l’occasion de festivités à la sauce chinoise. Les pandas ont été transférés peu avant la cérémonie d’au revoir dans un camion sous les objectifs des caméras et appareils photo de journalistes qui se bousculaient autour des cages.

Le site avait été décoré pour l’occasion avec des panneaux à l’effigie des pandas Hao Hao et Xing Hui mais aussi des Schtroumpfs.

Le patron de Pairi Daiza, Eric Domb, a été accueilli par un groupe d’enfants déguisés en pandas, avant de nourrir les deux pandas.

Lors de la cérémonie, il a indiqué en chinois que "Pairi Daiza soutenait à 100 % le programme de protection des pandas géants de Chine". Il s’est engagé à "prendre soin de Hao Hao et Xing Hui". "Le rêve devient réalité", a-t-il conclu en anglais.

L’ambassadeur belge en Chine, Michel Malherbe, a, lui, souligné dans son discours que les pandas étaient des diplomates, renforçant les relations entre la Chine et la Belgique d’une part et l’Union européenne d’autre part. Il a remis symboliquement aux autorités chinoises un visa géant aux noms de Hao Hao et Xing Hui. Il a rappelé que la décision de prêter les deux pandas avait été prise au plus haut niveau du pouvoir chinois.

"Les Belges voient trop la Chine comme un fournisseur de produits ou en termes d’investissement et pas assez sur le plan culturel et humain. Le prêt des pandas est un geste fort du gouvernement chinois envers la Belgique, qui permettra de mieux faire connaître la Chine à la Belgique", a indiqué l’ambassadeur. "Le prêt des pandas procure un sentiment de fierté des Chinois. Il ne faut pas sous-estimer l’importance des symboles en Chine", a ajouté M. Malherbe.

XING HUI, le mâle HAO HAO, la femelle

-Les oreilles sont plus petites et plus rondes -Cette femelle a de grandes oreilles type 

Mickey Mouse

-Les taches noires sont plus larges -Mes taches noires autour des yeux 

sont plus allongées

La toison blanche se prolonge jusqu'à l'encolure -La fourrure blanche s'arrête au niveau 

de la poitrine