Belgique

L'abbé Paul Malherbe est décédé mardi matin dans sa maison de repos du foyer de Saint-Anne, à Namur, a annoncé sa famille. 

Il était connu pour ses touches d'humour lors des messes en wallon qu'il célébrait chaque année en septembre, le lundi des fêtes de Wallonie dans l'église Saint Jean-Baptiste de la Capitale wallonne. Il était âgé de 81 ans. Régulièrement, l'abbé Malherbe faisait des clins d'œil à la vie politique namuroise, mais aussi à l'actualité internationale lors de ses sermons. En 2014, il s'était indigné contre le règlement anti-mendicité mis en place par la ville de Namur. Il célébrait "la messe des wallos", comme disent les namurois, depuis 33 ans. Le reste de l'année, il officiait comme curé de la paroisse de l'église de Saint-Loup (Namur).

Depuis 2015, la santé de l'abbé Malherbe, qui souffrait depuis plusieurs années de diabète, s'est fortement détériorée. Il avait fait une chute dont il ne s'était jamais vraiment remis. Pour autant, il avait bien célébré la messe mais était venu cette année-là en chaise roulante. L'automne dernier il ne se sentait plus capable d'assumer la tâche. Présent, il avait simplement lu un petit mot, laissant la place principale à l'abbé Bernard Van Vynckt.

Le bourgmestre en titre de Namur, Maxime Prévot,a fait part de sa tristesse à l'annonce du "décès de ce grand Monsieur qui a été combatif face à la maladie. Combatif, il l'était aussi face aux inégalités sociales. Il était toujours soucieux des plus pauvres, jamais avare d'humour et profond humaniste. Il restera une grande figure namuroise".

Les Namurois pourront lui rendre hommage mercredi et jeudi de 15h00 à 20h00 à la salle l'Escholle des Pauvres où il repose. Ses funérailles sont prévue vendredi à 11h00.