Belgique

En commission Santé en ce moment à la Chambre, le ministre déclare réclamer un audit sur l'Afsca, avec l'aval de Charles Michel.

Le ministre fédéral de l'Agriculture, Denis Ducarme, s'est voulu sévère vis-à-vis de l'Afsca. Il a déclaré: "J'ai demandé à l'Afsca de produire un certain nombre d'éléments, un rapport complet sur l'ensemble des contrôles opérés par ses soins sur le groupe Veviba depuis 2001. J'ai demandé que le focus soit mis par l'Afsca sur les deux dernières années. On va me le remettre au plus tard ce jeudi. J'ai demandé à l'Afsca de bien vouloir présenter les informations qu'elle avait déjà pu réunir sur l'ensemble des contrôles. Je ne veux pas seulement la fréquence ou le nombre de contrôles, mais aussi l'ensemble du process, combien de temps ils ont duré, par qui ils ont été effectués, combien de pièces ont été contrôlées, etc.

Si des questions ne se posaient pas, je n'aurais pas demandé de rapport. Je m'en pose donc, compte tenu des informations dont je dispose. Par exemple, l'Afsca n'aurait-elle pas dû veiller à mettre en place des contrôles supplémentaires? J'estime que des dispositions auraient dû être prises pour des contrôles intensifs. Dans ce sens, compte tenu du constat opéré lors de la perquisition, j'ai estimé que le contrat n'a pas été rempli. J'ai informé le Premier ministre de ma volonté à commander un audit sur l'Afsca ! Oui, il y aura des réformes sur la manière dont les contrôles sont opérés ! Il y a un certain nombre de déficits que j'ai pu constater dans la manière dont les informations remontent au politique depuis l'Afsca."