Belgique

Des affichettes sont apparues dans Bruxelles, annonçant la "vente publique forcée de la Région de Bruxelles Capitale"

BRUXELLES La mise en vente sera prononcée par internet sur le site www.bruxellesavendre.be


Le site cité ne présente pas d'informations sur les initiateurs de cette opération. Il ne permet que de télécharger l'affiche ou d'envoyer un courrier électronique à une adresse.

L'affiche présente cette "vente publique forcée" comme étant réalisée "avec la collaboration de tous les mandataires bruxellois élus au sein du parlement fédéral le 10 juin et actuellement empêchés d'approfondir un débat". Bilingue, elle présente le nom de deux notaires fictifs Notaris De Leeuw en néerlandais et Maître Le Coq en français.
Elle souligne que "les acquéreurs doivent être muni d'une stratégie internationale à long terme tenant compte de l'identité complexe actuelle de la région".

Le 15 septembre, un ancien journaliste, Gerrit Six, avait mis "la Belgique, un royaume en trois parties" en vente sur eBay.be. Deux jours plus tard, eBay.be avait retiré l'annonce alors que le prix d'achat avait déjà atteint 10 millions d'euros.