Belgique

Des vols d'essais auront lieu en région anversoise, à la demande de centres hospitaliers en 2019. Des hôpitaux wallons ont manifesté leur intérêt à Helicus Aero Initiative

Des drones pour faciliter le transports de colis médicaux entre des centres hospitaliers ou des hôpitaux et leur labo ? L'idée pourrait bientôt devenir concrète. En effet, Helicus Aero Initiative (HAI) va lancer le système, en collboration avec quare autres entreprises spécialisées : Belgocontrol, la SABCA, Unifly et NSX. Des vols inter-hospitaliers, qui serviront de tests, verront le jour en 2019. Ce projet, baptisé MEDRONA, bénéficie d'un financement du gouvernement fédéral. Quatre millions d'euros seront nécessaires pour mettre sur pieds ce système de livraison rapide.

Annoncé le 4 octobre dernier, le projet fait déjà grand bruit. Des hôpitaux wallons ont fait part de leur intérêt, nous explique Mikael Shamim, coordinateur d’Helicus Aero Initiative. Il refuse de livrer plus de détails : "Nous avons annoncé la région qui fera office de projet-pilote, Anvers, sans toutefois préciser les noms des hôpitaux. Une communication plus détaillée suivra dans les prochaines semaines. Des hôpitaux wallons nous ont également contactés, il n'y a encore rien d'officiel. Nous sommes en pourparlers."

Ce projet, soutenu par Belgocontrol qui veille à la sécurité du trafic aérien, se veut être une alternative aux moyens de transports habituels. "Plutôt que de mettre en place de simples vols entre hôpitaux, le projet offrira des solutions durables et totalement conformes aux réglementations en matière de gestion du trafic aérien et de soins de santé. Ce service permettra aux hôpitaux de garantir des services de grande qualité à leurs patients en cette période d’encombrement du réseau routier", détaillait Mikael Shamim, au moment de la présentation de MEDRONA.