Belgique


Outre la réforme de l'Etat, le gouvernement a aussi pris d'autres décisions comme la réforme des pensions et du marché du travail

BRUXELLES "Le vote que vous allez émettre demain vendredi est un vote de changement, d'espoir et de confiance", a dit jeudi après-midi à la Chambre le Premier ministre Elio Di Rupo en s'adressant aux députés à la veille du vote de 13 propositions de loi et de révision de la constitution dont celle consacrant la scission de l'arrondissement électoral de bruxelles-Hal-Vilvorde. "Nous avons réussi", a lancé M. Di Rupo en intervenant à la fin de la discussion générale. Il a rappelé que la problématique de l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde bloquait le pays depuis les années 60.

CD&V, Open Vld, sp.a et Groen en soutenant cet accord permettent la réalisation d'une des promesses faites à l'électeur flamand, une des plus grandes revendications flamandes. "Je les félicite pour cela". Quant aux partis francophones, "ils ont pris leur responsabilité et ont travaillé à la stabilité du pays".

M. Di Rupo a souligné qu'une nouvelle dynamique était lancée. Outre la réforme de l'Etat, le gouvernement a aussi pris d'autres décisions comme la réforme des pensions et du marché du travail, la maîtrise du budget et des mesures en matière d'énergie.

Le Premier ministre a ajouté que le gouvernement continuerait sur la même voie avec le deuxième volet de la réforme qui comporte des transferts de compétences et une nouvelle loi de financement.

Elio Di Rupo a parlé de "nouvel élan" apprécié par les pays voisins et les marchés financiers. "Notre action est récompensée mais nous devons rester vigilant. Nous avons le talent pour réussir. Nous l'avons prouvé en revenant parmi les meilleurs de la classe européenne".

© La Dernière Heure 2012