Belgique Le ministre s’est également réconcilié avec son homologue néerlandais.

L’enquête s’est subitement accélérée ce jeudi. Est-ce une avancée qui va pouvoir atténuer ce scandale sanitaire ?

"Il est évident qu’à côté de la gestion de cette crise qui nous mobilise entièrement avec l’Afsca pour prendre des mesures de précaution pour la santé du consommateur, tout en étant à l’écoute du secteur qui souffre, à cause d’un certain nombre de fraudeurs, la majorité des exploitants étant des gens honnêtes, il est clair qu’à côté de cela, on attend de la justice qu’elle sanctionne durement et fortement ceux qui pour s’enrichir personnellement n’ont pas hésité à exposer la santé des consommateurs. Par ailleurs, il est évident que la mobilisation de notre justice est un signal important adressé à ceux qui voudraient continuer sur ce chemin-là. C’est une manière de faire reculer ceux qui voudraient utiliser à l’avenir, des produits nocifs dans l’agroalimentaire."

L’Afsca bloque toujours une cinquantaine d’entreprises. Vous comprenez la colère des éleveurs ?

(...)