Belgique Par Géry De Maet

En huit années à la tête de la Mobilité à Bruxelles - interrompues entre 2009 et 2014 pour cause de renvoi du SP.A dans l’opposition - Pascal Smet a largement eu le temps de donner la mesure de son incompétence.

À peine entré en fonction, il avait décidé de repeindre en gris les bons vieux tramways de la Stib, sous prétexte que "le jaune, c’était moche" . Il avait ensuite lancé un autobus reliant les musées bruxellois qui circulait la plupart du temps à vide. Les grands travaux d’entretien n’étaient manifestement pas sa priorité.

Depuis son retour aux affaires, la mobilité dans la capitale de l’Europe ne cesse d’être un sujet de plaintes et de moqueries jusqu’à l’étranger.

(...)