Belgique

La majorité communale de Jette (LB, MR-Open Vld; Ecolo-Groen) se verrait en reprendre pour une nouvelle législature aux commandes de cette commune du nord-ouest de Bruxelles, du moins si l'électeur lui en donne la force suffisante. Comme elle l'avait fait en 2012, elle s'est accordée sur une note de convergence, remise au goût du jour, et qu'elle a présentée vendredi. 

"Nous estimons avoir travaillé correctement durant la législature et beaucoup investi entre autres dans la rénovation de places et d'espaces publics, dans le contrat de quartier durable Magritte, dans l'ouverture de nouvelles places en crèches, dans une nouvelle école, et dans une nouvelle salle de sport. Nous estimons qu'il n'y a pas de raison de ne pas continuer. Nous avons établi une note de convergence portant notamment sur plusieurs défis à relever au niveau de l'offre d'écoles et de crèches, ou encore de la mobilité en faisant la synthèse, autour de la Liste du Bourgmestre, entre des thèses parfois libérales et parfois écologistes", a commenté le bourgmestre Hervé Doyen (LB-tendance cdH).

La note de convergence traverse à peu près tous les domaines de compétence de la commune.

Sa première priorité est focalisée sur le cadre de vie d'une commune qui doit sa renommée à ses espaces verts et à sa convivialité.

Cela passe, dit le document, par la prise en compte des besoins des familles, des seniors, des personnes à mobilité réduite, des personnes en situation d'isolement.

Cette qualité de vie reposera aussi sur la nécessité de poursuivre la rénovation de l'espace public à penser en termes de convivialité, d'attractivité commerciale et économique et touristique ainsi que de prévention des inondations.

La lutte contre les nuisances, la malpropreté, l'insécurité devra être poursuivie et intensifiée. "Notre commune sera à la pointe de la sécurité routière, notamment aux abords des écoles ainsi que

de la sécurité des biens et des personnes par une politique de Prévention dans les quartiers", ajoute la note de convergence.

La majorité entend également maintenir Jette à la pointe en matière d'environnement et de mobilité, en veillant à réserver un usage raisonné de la voiture et à augmenter la part modale de la marche, du vélo et des transports publics dans les déplacements des Jettois. Le secteur privé (grandes surfaces, bureaux, ...) sera sollicité par l'établissement de conventions destinées à augmenter les réserves de stationnement hors voiries aux bénéfice des habitants.

La majorité souhaite par ailleurs renforcer ses pôles commerçants du Miroir et Mercier « MiMe » en améliorant l'attractivité et la mixité commerciale des axes Théodor et Léopold Ier.