Belgique Plus d’un million de joueurs ont déjà acheté leur billet, espérant atteindre le sacré Graal.

Ce vendredi 6 octobre, la cagnotte spectaculaire de 190 millions d’euros est à nouveau mise en jeu. Il s’agit de la plus grosse somme qui puisse être remportée à l’EuroMillion. Les joueurs ont jusqu’à 20 heures pour remplir leurs grilles et espérer toucher le pactole qui changera leur vie.

La somme faramineuse avait déjà été mise en jeu mardi, suscitant d’intenses discussions et son éternel lot de questions. "Et toi, que ferais-tu avec une pareille somme ?", etc., mais personne n’avait coché les numéros menant au Graal.

Pour rappel, tant qu’il n’y a pas de gagnant au rang 1, le jackpot augmente à chaque tirage. Le jackpot est plafonné à 190 millions d’euros . Si ce chiffre est atteint, le montant dépassant le plafond est affecté au premier rang inférieur pour lequel il y a au moins un gagnant. Lorsque le jackpot affiche 190 millions d’euros cinq fois d’affilée et qu’il n’y a pas de gagnant au rang 1 du cinquième tirage affichant 190 millions d’euros, le jackpot est partagé entre les gagnants du premier rang inférieur pour lequel il y a au moins un gagnant à ce cinquième tirage. À ce montant s’ajoutent les gains habituellement attribués à ce rang.

La somme de 190 millions est donc à nouveau mise en jeu ce vendredi, pour le plus grand bonheur des amateurs de jeux de hasard, mais surtout pour le plus grand bonheur de la Loterie nationale, qui coordonne l’organisation du tirage au niveau belge, car qui dit gros tirage dit aussi grand nombre de joueurs, et donc grosses rentrées d’argent.

Plus d’un million de personnes ont en effet tenté leur chance à ce jeu dans notre pays (1,2 million pour être plus précis) et ont acheté leur billet.

"On constate une forte différence entre le mardi et le vendredi. On a toujours plus de joueurs le vendredi. Une semaine normale, on a environ 400.000 joueurs le mardi et 600.000 le vendredi. Pour un tirage exceptionnel comme ici, on remarque que les gens qui jouent le mardi sont ceux qui jouent aussi le vendredi", constate Ann Lammens, porte-parole de la Loterie nationale.