Belgique Cela n'était plus arrivé depuis longtemps.

Selon nos infos, une évasion d'un détenu placé en détention préventive a eu lieu cette nuit de la prison de Dinant. Cela faisait longtemps que la Belgique n'avait plus eu à déplorer ce type d'incident. Le jeune homme, de 28 ans, est parvenu à prendre la fuite. On ignore encore le procédé utilisé. Nos sources dinantaises nous indiquent qu'à l'heure d écrire ces lignes, l'évadé n'avait toujours pu être retrouvé.

Selon le chef de corps de la zone Haute-Meuse, Bernard Dehon, l'homme a pris la fuite à l'aide d'un drap de lit. "Il n'y a pas eu de prise d'otage, ni d'arme utilisée et visiblement il n'y a pas eu de complicité extérieure. Cela s'est fait à l'ancienne, à l'aide d'un drap de lit", a-t-il précisé, sans donner plus de détails.

Le nombre d'évasions s'est considérablement réduit ces dernières années, selon les chiffres de l'administration pénitentiaire. Alors qu'en 2009, 39 personnes s'étaient échappées d'une institution fermée, ce chiffre chute à 14 en 2012 pour diminuer depuis: 5 en 2014, 1 en 2015 et même aucune en 2016. Les chiffres pour 2017 ne sont pas encore disponibles.

Cette baisse résulte d'une série de procédures de sécurité renforcées. Les téléphones portables sont notamment davantage contrôlés, des chiens spécialisés sont utilisés dans la recherche de drogues et de nouveaux portiques de détection de métaux ont été mis en place, soulignait en 2013 l'administration pénitentiaire dans son rapport annuel.

Un système de gestion et de suivi a également été élaboré afin d'identifier, en fonction de plusieurs critères, les détenus présentant un profil à risque.

Le détenu était en attente d'un jugement pour vol qualifié, a indiqué le parquet de Namur. Ce jugement doit être prononcé par le tribunal correctionnel de Namur le 28 juin. "Ce ne sont pas forcement des vols violents. Mais tout détenu qui s'évade peut se révéler dangereux. Des devoirs d'enquête sont en cours pour déterminer les circonstances exactes de son évasion et pour tenter de le retrouver", a indiqué le parquet de Namur.