Belgique

Le membre du conseil du CPAS d'Anvers Johan Peeters (sp.a) est suspecté d'avoir brisé le secret professionnel. Il aurait fait fuiter des informations après l'explosion survenue le 15 janvier dernier au Paardenmarkt à Anvers, où deux habitants ont perdu la vie, rapporte Het Laatste Nieuws lundi.

Il s'agit d'informations relatives à l'état déplorable du bâtiment qui a explosé et au sujet desquelles les employés du CPAS avaient déjà donné l'alerte.

Mais l'organe responsable du logement, sous la compétence du bourgmestre d'Anvers, Bart De Wever (N-VA), a estimé qu'un contrôle n'était pas prioritaire.

Le président du CPAS, Fons Duchateau (N-VA), a désormais introduit une plainte contre Johan Peeters. Le membre du conseil a déjà été entendu par la police fédérale, de même que trois autres collaborateurs. Le procureur anversois doit désormais décider s'il poursuit M. Peeters. Le socialiste flamand n'a pas souhaité réagir dans Het Laatste Nieuws pour ne pas interférer avec l'enquête.

Disclaimer: Belga diffuse quotidiennement des dépêches reprenant des informations provenant d'autres médias. Ces dépêches sont identifiables par le mot-clé PRESS. Belga ne peut toutefois pas être tenu pour responsable de ces informations fournies par d'autres médias. Merci aux rédactions qui les utiliseraient de toujours citer la source exacte des informations relayées par Belga.