F-16 belge couvert de cendres: aucune conséquence, selon la Défense

Publié le - Mis à jour le

Belgique

La défense a tenu à rectifier les informations faisant état d'un problème avec des F-16 belges

F-16 endommagés lundi: la défense dément

BRUXELLES Un chasseur-bombardier F-16 de la composante aérienne de l'armée est rentré mardi d'un vol d'entraînement, avec un peu de poussière, mais sans que cela soit plus important que de la "pollution atmosphérique", a-t-on indiqué de source militaire en soulignant qu'il n'y avait aucune raison de suspendre les vols militaires, qui ont repris en matinée. A l'issue d'un vol à basse altitude (1.000 pieds, soit environ 300 m), un F-16 s'est posé sur la base aérienne de Kleine-Brogel (Limbourg) et des traces de cendres, en petite quantité, ont été découvertes sur les têtes de ses missiles d'exercice installés en bout d'aile et dans l'entrée d'air.

"On a pu enlever la poussière à la main", a indiqué une porte-parole militaire à l'agence BELGA, après la publication d'un article sur le site internet du journal 'La Libre Belgique'.

Selon la porte-parole, citant le chef des opérations de l'armée belge, le général Gerard Van Caelenberge, l'avion n'a pas recueilli plus de poussière que "lors d'un vol au dessus de (la région industrielle allemande de) la Ruhr". C'est assimilable à de la "pollution atmosphérique", a ajouté la porte-parole, Ingrid Baeck.

Plus tôt dans la journée, elle avait déjà formellement démenti qu'un F-16 belge ait été endommagé par le nuage de cendres du volcan islandais Eyjafjöll, comme l'affirmait l'agence de presse américaine.

© La Dernière Heure 2010

Publicité clickBoxBanner