FGTB: "La Wallonie perdante dans la réforme de la loi de financement"

Publié le - Mis à jour le

Belgique

La FGTB évoque même un trou de 2 milliards d'euros en 2032

BRUXELLES La FGTB a analysé dans une étude approuvée jeudi dernier par son Bureau l'accord sur la révision de la loi de financement des entités du pays, rapporte lundi le quotidien Le Soir. Selon le syndicat socialiste, la Région wallonne disposera de 300 à 400 millions d'euros en moins qu'escompté à l'horizon 2022. La FGTB évoque même un trou de 2 milliards d'euros en 2032.

Dans l'accord, les négociateurs ont prévu un mécanisme de solidarité compensatoire pour les dix premières années de la réforme. Mais selon le syndicat, la situation pour la Région wallonne sera pire que prévue en raison de la non indexation de ce mécanisme. Par ailleurs, rejoignant une étude de la KUL, la FGTB soutient que les paramètres retenus pour l'octroi aux Régions de l'élasticité (en vertu de laquelle les revenus de l'impôt augmentent plus rapidement que la croissance) ont été surévalués. Enfin, le syndicat est également d'avis que les budgets des compétences régionalisées, qui ne seront que partiellement transférés, se situeront "bien en deçà de la croissance économique". Le secrétaire général de l'inter-régionale wallonne Thierry Bodson appelle la Région à redresser au plus vite son économie. "Nous n'avons pas dix ans", prévient-il.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner