Belgique Plusieurs listes d’ouverture, non siglées CDH, peinent à obtenir le financement du parti pour leur campagne communale.

La tendance est nette : un nombre impressionnant de candidats CDH a choisi de lancer des listes d’ouverture en vue des prochaines élections communales. Ils y sont associés avec des membres d’autres partis, ou avec des citoyens non étiquetés. En pratique, ces listes sont, en partie, composées de candidats humanistes, mais sans l’appellation CDH. Un choix qui permet d’attirer des citoyens, soucieux d’éviter d’être associés à un parti politique. Mais qui, selon certains, nuit à la visibilité du parti.

(...)