Belgique Ecolo dénonce la tentative de contourner l’avancement de la date de rentrée parlementaire à la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Ce lundi sonne le glas des vacances parlementaires de Pâques pour les élus de différentes assemblées représentatives du pays. Il leur faudra patienter jusqu’à l’été.

En la matière, la force des habitudes semble parfois grande. Et cela n’est pas du goût de Barbara Trachte, chef de groupe Ecolo à la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), qui s’insurge contre les plans du bureau du parlement de la FWB pour cet été. Elle lui reproche en substance de ne pas prévoir de commissions durant deux semaines après la rentrée du 6 septembre, au sortir des vacances. Une manière pour certains élus de prolonger l’été, et de conserver les habitudes ?

(...)