Belgique

C’est lors de cette matinée de réflexion que sont censés être posés les jalons de la confection du programme du MR pour les élections de 2019. La suite du tax-shift, qui doit consister dans une baisse de l’IPP (impôt sur le revenu), devrait être débattue, le tout agrémenté de pincées d’écologie. Quant aux jeunes MR, ils devraient remettre sur le tapis leurs demandes de légalisation du cannabis et de refédéralisation de certaines compétences.De son côté, Georges-Louis Bouchez, dont il se dit qu’il sera bientôt nommé porte-parole politique du parti, même s’il refuse de commenter l’information, veut profiter de l’occasion pour frapper un grand coup. Il amènera dans sa besace une idée forte, visant à la suppression d’une vache sacrée de la politique fiscale belge : le précompte immobilier. Interview. (...)