Belgique

La grève menée par la CGSP a débuté ce jeudi soir à 22h00 et court jusqu'à samedi 22h00. 

Le syndicat socialiste dénonce le fait que tous les cheminots ne figureront pas sur la liste des métiers pénibles qui servira pour le calcul de la pension. Le service minimum est appliqué pour la première fois. La SNCB a annoncé qu'un train sur trois devrait circuler. Vendredi, un "certain nombre" de trains IC circuleront en heure de pointe et durant la journée, tandis que certains trains L et S ne circuleront que pendant les pointes du matin et du soir, indique l'entreprise ferroviaire. La circulation des trains P sera quant à elle très perturbée.

Seules huit liaisons IC ne devraient subir que peu ou pas de perturbations: Ostende-Bruxelles-Eupen, Charleroi-Bruxelles-Anvers-Essen, Bruxelles-Namur-Luxembourg, Tournai-Namur, Tongres-Hasselt-Bruxelles-Gand, Ostende-Courtrai-Brussels Airport, Gand-Brussels Airport-Landen et Bruxelles-Anvers-Amsterdam.

Tant vendredi que samedi, il n'y aura pas de train supplémentaire vers la côte ou d'autres destinations touristiques. La SNCB conseille dès lors aux voyageurs de prévoir une alternative pour ces destinations.

Samedi, les IC, L et S circuleront moins fréquemment.

Le trafic international ne devrait par contre pas être fort perturbé, estiment les opérateurs concernés tels qu'ICE, Eurostar ou encore Thalys, qui ne supprimera que quatre trains en deux jours.

Les voyageurs sont invités à prendre connaissance du service garanti via le site de la SNCB ou l'application mobile avant de se rendre en gare.

Les syndicats ont attaqué le service minimum devant la cour constitutionnelle. Il contrevient, selon eux, au droit de grève. Ils disent également craindre d'éventuels incidents en gare dans l'hypothèse où la demande des voyageurs dépasserait l'offre disponible de trains.


Des perturbations sur le réseau international sont à prévoir

La compagnie ferroviaire Thalys annonce jeudi sur son site internet que trois trains reliant Bruxelles à Paris seront supprimés vendredi et un samedi en raison de la grève de 48 heures menée par la CGSP-Cheminots à partir de jeudi à 22h00. Vendredi, les trains au départ de Paris-Nord à 15h55 et 20h25 et le train au départ de Bruxelles-Midi à 18h13 seront supprimés.

Samedi, le train au départ de Paris-Nord à 10h25 sera également supprimé.