Grouwels: "Passer au rouge à vélo, la loi prime sur le code de la route"

Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Belgique

La ministre bruxelloise des Transports était l'invité de Twizz Radio ce vendredi matin

BRUXELLES Peut-on oui ou non franchir un feu rouge lorsqu'on roule à vélo à Bruxelles? La question a soulevé une polémique ces derniers jours. Lundi, les ministres bruxellois des Transports et de la Mobilité, Brigitte Grouwels et Bruno De Lille, ont inauguré deux nouveaux types de panneaux routiers (B22 et B23) autorisant les deux roues à passer au rouge à 10 carrefours qui servent de projet-pilote.

Les cyclistes y sont autorisés à tourner à droite ou à continuer tout droit, leur sécurité n'étant pas menacée par les autres véhicules roulant sur la chaussée.

Illégal et inacceptable a fait savoir dans la foulée le sénateur socialiste flamand Bert Anciaux qui a interpellé le secrétaire d'Etat à la Mobilité mercredi dernier.

Melchior Wathelet a répondu qu'effectivement, franchir un feu à vélo reste une infraction grave tant que la loi n'a pas changé. Il a regretté que Brigitte Grouwels et Bruno De Lille n'aient pas attendu que la Chambre ait voté la proposition de loi modifiant l'arrêté royal ad hoc.

Brigitte Grouwels se défend sur l'antenne de Twizz Radio. « C'est tout à fait légal parce que la loi été votée et publiée dans le Moniteur » déclare la secrétaire d'Etat CD&V de Bruxelles « le code de la route ne le prévoit peut-être pas encore, mais ce n'est qu'un arrêté royal! C'est la loi qui prime évidemment sur l'arrêté royal! ».

Aux yeux de Brigitte Grouwels, il n'y a pas l'ombre d'un doute: « ces panneaux (B22 et B23) sont tout à fait légaux! ».




© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner